P/ Qui Robinez - Kronoscopie

Aller au contenu

Menu principal :

À la une ! > Entre quat'z'yeux


Profil en 10 questions  -   Qui Robinez


Nous avions Dr Who, on a maintenant Dr Qui !

Qui Robinez est un nom que les utilisateurs du KRONOS connaissent forcément en raison de son activité débordante et, surtout, de toutes les « goodies » qu'il met gratuitement à la disposition de la communauté du KRONOS. Déjà deux banques de programmes à son actif, SpectraKinematics et ElectroPhoretic, ainsi qu'une autre à venir en mai, AnalogHypnotics. Si l'on ajoute sept didacticiels très intéressants sur sa chaîne YouTube, Qui mérite notre estime et nos remerciements.

Cliquez sur les icônes ci-dessous pour ouvrir sa chaîne YouTube et son site MySpace.

      



Kronoscopie : Bonjour Qui et merci de te soumettre au jeu des 10 questions. Peux-tu te présenter aux lecteurs de Kronoscopie s’il te plaît ?
Qui : Bonjour, je m’appelle Qui Robinez et j'habite en Hollande. J'ai commencé dans la musique il y a bien longtemps sur un petit clavier. Après avoir découvert les synthétiseurs,  j’ai rejoint un groupe qui faisait des reprises de morceaux connus. À cette époque, j'ai beaucoup joué en groupe lors de concerts ou de festivals, puis j’ai quitté le groupe après quelques années pour commencer à travailler comme producteur de dance music et performeur dans les festivals de house music. C'est à cette période que j'ai appris comment programmer les divers synthétiseurs que j'utilisais, que ce soit synthèse soustractive ou additive. J'ai alors produit plusieurs banques de sons pour certaines sociétés.
En ce moment avec l’économie qui ne va pas bien, les temps sont très durs pour les musiciens professionnels. J'ai donc décidé d’arrêter mes activités de studio et ne faire de la musique que pour le plaisir. La plupart du temps, j’expérimente avec divers paysages sonores afin de créer les sons évolutifs que j'aime tout particulièrement. Une petite partie des sons que je crée est mise à la disposition gratuite des communautés d’utilisateurs de synthétiseurs (Korg n'est pas la seule communauté avec qui je partage des sons, tu peux également trouver sur le net des banques que j’ai mises au point pour des synthétiseurs d’autres marques).

K : Par quoi as-tu commencé chez Korg ?
Q : En fait, je ne suis pas spécialement fan d’une seule marque lorsqu'il s'agit de faire de la musique. J'ai beaucoup de synthés / workstations / VSTi de différentes marques. Je fais mon choix en fonction de leur son et de leurs possibilités de synthèse. Quand on regarde les produits Korg qui ont figuré dans mon studio, je me souviens que le premier Korg fut le M1, puis j'ai acheté un Korg KARMA (le modèle rouge), un Korg M3 et, maintenant, j’ai un Kronos.

K : Qu’est-ce que le Kronos a de spécial selon toi ?
Q : Alors là, la réponse est facile. Le Kronos me donne la possibilité de créer des sons qui sont impossibles à réaliser avec d’autres synthés hardware. Aucun matos en ce moment ne peut offrir cette puissance de création sonore en synthé hardware. Par exemple, lorsque tu souhaites créer un son de piano électrique unique, tu peux prendre l’un des programmes de piano électrique et tu l’envoies dans les filtres du MS20EX, tu affectes ensuite les filtres aux mouvements du joystick de vecteur, puis tu envoies le résultat final dans un waveshaper pour créer un son complètement unique. Et ce n’est qu’un simple exemple, je pourrais en donner des milliers d'autres sur ce qu’il est possible d’accomplir lorsque tu sais utiliser le Kronos.
Je pense qu’il est important de réaliser que, lorsque tu achètes un Kronos, tu ne récupères pas seulement un synthé capable de faire un seul truc très bien. Non, tu as tout de même 9 types de moteurs différents, des instruments de musique à combiner comme tu le souhaites et avec plein de fonctions. La seule limite est celle que ton imagination impose à toute cette puissance mise à ta disposition. C'est la raison majeure pour laquelle le Kronos est ma workstation préférée dans le studio.

K : Comment et avec quoi réalises-tu tes didacticiels, très bien faits d’ailleurs ?
Q : Merci. Je commence toujours avec un storyboard où j'écris ce que je veux montrer et quels sont les aspects qui sont difficiles à comprendre. J'essaie toujours de faire au plus simple pour que tout le monde puisse reproduire le didacticiel sans se perdre dans les détails complexes. Le côté fun pour moi est que, en général, je ne sais jamais d’avance ce que je vais jouer pour la vidéo. Tout est improvisé lorsque je m’installe au clavier. Il serait plus facile d'utiliser des morceaux existants, mais je préfère m’amuser à voir ce que les sons peuvent donner dans le cadre d’une improvisation.
Lorsque le storyboard est prêt, je prépare le caméscope Sony HD que j'utilise. Le caméscope HD enregistre la démo, tandis que le son est enregistré séparément dans Cubase 6.
Chaque démo est enregistrée en une prise et, quand j’ai fini de filmer, la vidéo enregistrée et le fichier WAV séparé contenant la partie audio sont importés dans mon logiciel de montage vidéo. Pour le montage vidéo, j'utilise Sony Vegas pour produire des vidéos au format HD. Elles servent à illustrer ce que je fais tout en décrivant chaque étape à l'écran. L’idée de base, c’est que les gens regardent en mode plein écran et voient comment je procède, puis qu’ils arrêtent le défilement de la vidéo afin de reproduire les étapes par eux-mêmes. Je suis absolument convaincu que si tu procèdes de cette manière, tu peux alors apprendre très vite à répliquer le genre d’astuce que je te montre.

K : As-tu un tuyau à donner aux programmeurs de son en herbe ?
Q : À mon avis, je pense qu’il vaut mieux démarrer avec le PolysixEX sur le Kronos. C'est vraiment un moteur de synthèse facile à comprendre. Commence par créer un son de basse, puis une nappe et, enfin, essaie de donner du mouvement au son en appliquant le LFO sur la fréquence de coupure par exemple. De toute façon, rien ne vaut la pratique.

K : Qu’est-ce que tu aimerais voir dans les évolutions du système d'exploitation à venir ?
Q :Il y a un truc qui ajouterait beaucoup de valeur à la fonctionnalité du Kronos, c’est la possibilité de convertir un motif utilisateur en motif KARMA GE à partir du séquenceur du Kronos. Ca ouvrirait pas mal de possibilités.

K : Quel style de musique aimes-tu particulièrement ?
Q : J'aime beaucoup la dance music actuelle d'artistes tels qu’Armin van Buuren, BT, David Guetta, Paul van Dyk, etc. L'autre style que j'apprécie beaucoup c’est le style Ambient, surtout la musique produite par des artistes comme Pete Namlook, Amethystium et Enigma.
Mais j'écoute aussi de la musique classique. Je continue à travailler des pièces pour piano classique et je suis fan des compositions de Moussorgski.

K : Y a-t-il un site Web, de musique ou autre, que tu peux nous recommander ?
Q : J’écoute beaucoup de musique dans les styles Ambient et Dance sur les radios internet du site http://www.shoutcast.com.
C'est gratuit et il y a beaucoup de morceaux de grande qualité sur les différentes chaînes.

K : Dis-moi, tu crois que la Hollande finira un jour par gagner la Coupe du monde de foot ?
Q : C’est une évidence maintenant que nous avons des joueurs comme Arjen Robben et Wesley Sneijder!

K : Plus important encore, puisque tu es Hollandais, peux-tu nous donner le numéro de portable de Doutzen Kroes ?
Q : Ah... j’aimerais bien. Je pense même que je serais prêt à donner mon Kronos en échange ! ;)

K : Merci Qui !

© 2012/04

 
Retourner au contenu | Retourner au menu