Importer des banques DX7 - Kronoscopie

Aller au contenu

Menu principal :

Didacticiels > Astuces Synthèses > MOD-7


Série « Les didacticiels de Coyote14 »

Importer des sons de DX7 dans MOD-7


Dans cette vidéo de 27 minutes, Coyote14 nous montre comment importer des sons de DX7 en se servant du moteur de synthèse MOD-7, puis comment les modifier à son goût. La vidéo présente un rappel de ce qu'est la synthèse FM en guise d'introduction.

Didacticiel MOD7-DX7


En complément de la vidéo ci-dessus, voici un résumé des procédures qui sont abordées en détail.

Importer des sons de DX7 dans votre Kronos

-  
Rechercher sur internet des sons de DX7 au format *.syx (system exclusive). Ce sont des banques de 32 sons, que l'on trouve en grande quantité, mais dont la qualité est variable.
-  
Déposez les fichiers Syx sur un périphérique USB reconnu par le Kronos (clé, disque dur...). Branchez-le sur votre Kronos. Pas besoin de copier ces fichiers sur le disque dur interne du Kronos.
-  
Aller en mode DISK, recherchez sur votre périphérique USB les fichiers *.syx que vous souhaitez importer.
-  
Si vous souhaitez importer seulement 1 banques de 32 patches DX7, ne sélectionnez qu'un seul fichier.
-  
Mais, si vous souhaitez importer 128 patches, vous devez d'abord cocher "Multiple Select" et sélectionner 4 fichiers Sysex de 32 patches chacun, soit 128 sons.
-  
Une fois cette sélection opérée, appuyer sur "Load". Le Kronos reconnaît alors qu'il s'agit de patches DX7 et vous propose de les importer dans un banque de type EXi de votre choix. Sélectionnez les 32 emplacements où importer la première banque, puis, si vous voulez importer d'autres banques, les autres séries de 32 emplacements. N'oubliez pas que les patches éventuellement présents à ces emplacements avant l'import seront écrasés ! Soyez donc prudent quant à l'endroit où vous importez vos patches.
-  
Une fois ceci effectué, vous pouvez vous rendre, en appuyant sur la touche "Program", dans la banque où sont arrivés vos patches DX7.

Résultat obtenu (se rendre dans le patch panel pour mieux visualiser)

-  U
n patch où seul le slot 1 est utilisé par un patch utilisant le moteur de synthèse MOD7.
-  U
n patch utilisant l'un des 32 algorithmes "Vintage DX", qui n'utilise donc pas les fonctionnalités qui n'existaient pas à l'époque dans les DX7 : entrées audio, bruit blanc, échantillon PCM, filtres, possibilité de patcher les différents opérateurs entre eux où avec les différents blocs.
-  
Un patch n'utilisant pas les capacités de synthèse du Kronos: effets, EQ, sources de modulation, Karma, etc.

Comment enrichir le son, le personnaliser ?

-  D
e nombreuses façons vous peermettent de retravailler les sons. Comme sur un DX7, il est possible de modifier le numéro d'algorithme. C'est la façon la plus radicale d'obtenir un changement sonore important. Il est bien sûr possible de ne pas se limiter aux 32 algorithmes du DX7 : expérimentez avec tous les autres ! (accessible dans le "Patch Panel").
-  L
e son DX7 de base nous paraît un peu "plat" en 2012. Une façon de l'enrichir est alors d'utiliser le mode UNISON (Common, program Basic). Cocher cette option, et augmenter "Number of voices" pour empiler autant de sons que vous le souhaitez. Modifier "Stereo spread", "Detune" et "Thickness" permet d'obtenir un gros son comme le permettait le TX816 ! Attention à deux choses : empiler les sons rajoute du volume et peut générer de la saturation. Il faut alors abaisser le volume de l'EXi (menu EXi 1 / Amp&Mixer / Amp). Ensuite, le mode unison ampute la polyphonie ! Soyez parcimonieux, sur les sons avec un long release, vous arriverez rapidement à manquer de polyphonie, les sons seront coupés !
-  
Rajouter des effets ! Le menu effet du Kronos est le même pour tous les modes de synthèse. Pour ceux qui ne maîtrisent pas la programmation des effets, il est possible, très simplement, de copier ceux d'un autre patch (Common / IFX, puis dans le menu déroulant en haut à droite, sélectionner "Copy Insert Effect")
-  
Je vous rappelle que, jusqu'ici, un seul emplacement EXi a été utilisé. Le second est encore disponible. Vous pouvez importer un autre patch de DX7 dans le slot 2, en provenance de la banque importée par exemple. Dans le menu Common / Basic Vector, aller dans le menu déroulant en haut à droite, vous pouvez utiliser "copy EXi oscillator". "From" vous demande quel EXi (1 ou 2) vous souhaitez importer, "Program" vous demande à partir de quel programmme vous souhaitez le copier, "To" vous demande d'indiquer l'emplacement de destination dans le patch en cours d'édition (1 ou 2, dans le cas présent, choisissez le slot 2 qui est encore vide). Notez que rien ne vous oblige à copier un autre EXi de type MOD7, vous pouvez parfaitement copier un EXi de type AL1, STR1, MS20, etc...

Comment modifier le son en temps réel ?

-  
La façon la plus simple est d'utiliser les commandes temps réel de la façade du Kronos, après avoir appuyé sur la touche "Tone Adj/EQ" tout à fait à gauche des curseurs. Sur l'écran, mettez-vous en mode "Play", puis sélectionnez l'onglet "Control Surface" qui vous permet de visualiser les mouvements des contrôleurs et ce qu'ils modifient.
Par défaut, lors de l'import du patch DX7, tous les contrôleurs en façade sont affectés
aux principaux paramètres de l'EXi n°1. C'est bien sûr modifiable, vous pouvez depuis l'écran, affecter n'importe quel autre paramètre à un potentiomètre / bouton / curseur.

-  
Par défaut, les 6 premiers potentiomètres sont affectés à la hauteur de chaque opérateur. Les 2 derniers potentiomètres sont affectés aux 2 filtres (paramètre inutilisé si vous ne les avez pas patchés dans le patch panel).
La rangée de boutons
en dessous sert à activer/désactiver chaque opérateur (6 boutons pour les opérateurs + 2 pour les LFO). C'est très utile si vous voulez comprendre ce qu'apporte chaque opérateur individuellement au son.
Parmi les 9 sliders, les 6 premiers sont dédiés au volume de sortie de chaque opérateur. Le suivant commande la brillance de tous les opérateurs (en fait, le niveau d'entrée de tous les opérateurs "porteurs"), le suivant contrôle le "timbre" (c'est à dire la hauteur de tous les opérateurs "modulateurs") et le dernier contrôle,
le niveau de feedback de tous les opérateurs "porteurs". Astuce : si vous modifiez les réglages de potentiomètres/bouton/curseur, et que vous enregistrez le son avec la fonction "Write", le son sera sauvegardé avec tous les réglages tels que vous les avez effectués ! C'est à la fois dangereux (vous pouvez perdre vos réglages de base), mais aussi une source inépuisable de création de nouveaux sons à partir d'un seul !


Quelques remarques

-  Messages d'erreur

Si le Kronos ne peut lire un fichier, il affiche un message d"erreur parmi deux possibles. Lorsque le fichier fait moins de 4104 octets ou que l'en-tête de SysEx indique au autre format de données que celui du DX7, l'écran affiche "There is no readable data". Lorsque l'en-tête du fichier est correct mais que le contenu des données est endommagé, par exemple, la valeur F7 n'est pas présente en fin de code ou le total de contrôle (checksum) ne correspond pas à ce qu'il doit être, l'écran affiche "Fiel contains unsupported data".

-  Vélocité

Les programmes convertis répondent aux messages de vélocité de la même manière que les instruments originaux. En d'autres termes, jouer le programme original abec un DX7 et le programme converti avec le K
ronos à partir d'un clavier-maître externe produit le même résultat. En revanche, certains claviers du DX original avaient des problèmes de vélocité, avec une valeur de dépassant pas 105. Cela signifie qu'un son joué avec un DX7 dont la vélocité est de 105 maximum sera moins brillant que le même son converti pour le Kronos et joué à une vélocité de 127.

Coyote14

Retourner au contenu | Retourner au menu