Delphine C - Kronoscopie

Aller au contenu

Menu principal :

À la une ! > Le Kronos des copines


Mon Kronos par Delphine C.


J’ai été baignée dans la musique dès ma plus tendre enfance. En effet je suis fille de parents musiciens, d’une mère pianiste et claveciniste, et d’un père organiste.

Dans les années 80, j’ai découvert très tôt la musique Electronique, et notamment Jean-Michel Jarre, Krafwerk, Giorgio Moroder, et Vangelis.

A l’âge de 13 ans, mes parents m’ont offert un petit synthetiseur Casio, j’ai alors débuté avec quelques petites compositions.



En 1994, j’ai franchi la porte de Star’s Music à Paris, et c’est là que « Oh My God » j’ai découvert pour mon plus grand bonheur la gamme Korg. J’ai acheté un Korg X3, une très bonne workstation. Le Korg X3 dispose de 200 programs et 200 combis. J’ai pris plaisir à composer, j’ai aimé les très belles sonorités et en particulier les pads, les strings, les chœurs et le piano. Une prise en main rapide



En 2000, j’ai acheté le Korg IS40, style un peu piano bar, j’ai aimé les accompagnements multiples. Une palette de sons et d'arrangements pour tous les styles de musiques (128 styles de rythmes et 128 Arrangement musicaux.) On peut facilement débuter sur ce Korg.



En 2010, j’ai refranchi la porte de Star’s Music à Paris, et après avoir testé une dizaine de Synthétiseurs, j’ai eu un immense coup de Foudre pour le Korg M3. J’en suis tombée amoureuse et l’ai acheté quelques jours plus tard. J’ai été charmée par le Design, les fonctions, les accompagnements et notamment les variations des accompagnements, mais surtout la fonction Karma. Il y a un superbe écran tactile et j’adorai y poser mon petit doigt et faire varier les sons. Il possède 1024 programmes extensibles à 1664. 384 combinaisons extensibles à 1792. Séquenceur 16 pistes. Il y a de multiples banques de sons. En juin 2013, celui-ci a hélas disparu lors d’un cambriolage.



En 2013, j’ai découvert le Korg Kronos 61 chez Espace Clavier à Bordeaux, mon fils et moi avons été agréablement surpris par autant de possibilités, on peut facilement modifier chaque son aisément. On retrouve toujours la fonction Karma. On peut facilement enregistrer des morceaux grâce au mode Sequencer. C’est incroyable les possibilités qu’offre le Korg Kronos.



Mon objectif est de travailler en midi car le visuel est très important pour moi. J’attends de pouvoir réaménager prochainement mon home studio.

Je conseille vivement le Korg Kronos, c’est une merveille. Les sons sont purs, on peut créer des combis, ses propres sons et ses propres boucles, ce qui devient intéressant quand on aime avant tout créer. Et on peut même en faire profiter ses amis, en voici la preuve avec mon amie Klairzaki.



 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu